Skip to content

Accueil > Artistes > Becca Stevens : la voix royale

Becca Stevens : la voix royale

mercredi 31 mai 2017

Après Regina et sa tournée internationale en première partie des Snarky Puppy, la jeune artiste confirme son statut d’espoir du jazz.

C’est avec le Becca Stevens band que la jeune chanteuse se fait connaître. Elle sort deux albums remarqués, «  Weightless  » en 2011 et sa suite très attendue «  Perfect Animal  » en avril 2015. Avec Regina , Becca Stevens signe un album hommage aux grandes reines de l’histoire à la fois riche et complexe, son premier sous son propre nom. Produit par Troy Miller, Jacob Collier et Michael League, cet album la consacre comme l’une des chanteuses-compositrices les plus prometteuses de sa génération.

Le leader des Snarky Puppy, très impliqué dans la carrière de la jeune chanteuse, la signe sur son label Ground Up records et l’invite à se produire en première partie de la tournée européenne du groupe. Propulsée sur le devant de la scène, la native des Appalaches connaît un réel succès et lui permet de se faire connaître du grand public.

Sa musique, un savant mélange de Jazz, de Folk, de Pop et de musique traditionnelle des Appalaches, fait déjà l’unanimité. Considérée comme l’une des plus belles voix du jazz vocal par Kurt Elling, encensée par le New York Times qui parle d’elle comme d’« un secret bien caché » et d’ « une artiste impressionnante et fascinante », Becca Stevens est déjà une grande artiste et sans nul doute l’une de celles qui écriront les plus belles pages du jazz dans les années à venir.

Programmée cet été au Nice Jazz Festival, à Jazz à Vienne et au Duc des Lombards.
Disponible en tournée en France et Europe à partir de l’automne 2017.


Autres brèves