Skip to content

Accueil > Artistes > Samy Thiébault : tout en symphonie

Samy Thiébault : tout en symphonie

lundi 23 septembre 2019

" Inconscient, fougueux, visionnaire, ou alors les trois à la fois ? Il ne s’est guère écoulé un an depuis Caribbean Stories, et Samy Thiébault repart déjà au front avec un projet symphonique complètement fou sur le papier. Ce "coltranien", décidément, est un pur "mangeur d’étoiles", pour reprendre l’un des beaux titres de Caribbean Stories, et on comprend mieux, après coup, cette citation d’un poète persan qu’il avait mise en exergue de Rebirth, paru en 2016 : "Cherche bien en toi-même ce que tu veux être puisque tu es tout. " Laurent Sapir / TSFJazz

Ce "tout" en question, -on l’entend dès l’entame de Symphonic Tales tant le volume, la démesure et les versants en cinémascope de ce qui est joué font déjà frissonner nos enceintes- ressemble cette fois-ci à une délivrance. Nul accomplissement, en tout état de cause, sans fidélité. Pour mettre en œuvre un tel projet, Samy Thiébault a souhaité retrouver le groupe mis entre parenthèses au moment de Caribbean Stories. Ce sont ses fondamentaux. Ils ont pour nom Adrien Chicot, Sylvain Romano et Philippe Soirat, auquel s’ajoute le joueur de tablas Mosin Kawa, décisif dans le choix des compositions.

"Après m’être ré-approprié la lenteur, j’étais mûr pour l’orchestre", affirme aujourd’hui le saxophoniste-flûtiste qui s’était déjà essayé à écrire une symphonie alors qu’il achevait ses études musicales dans la classe de jazz du CNSM (Conservatoire National Supérieur de Musique) de Paris. À l’époque, il absorbe tout : John Coltrane, qui reste son dieu vivant, mais aussi la musique savante du début du 20e siècle. Le jour et la nuit ? Pas vraiment. Les grands noms du jazz modal, on le sait, se sont pareillement abreuvés à la triade Ravel-Debussy-Fauré, laquelle triade n’était pas non plus insensible à la musique modale traditionnelle... et notamment aux rythmes indiens...

Modulable, le nouveau projet de Samy Thiébault, se décline en une petite et grande formation. L’album ’Symphonic Tales’, avec l’Orchestre Symphonic de Bretagne, est d’ores-et-déjà disponible (sorti le 20 septembre).

Photo (c) Youri Lenquette


Autres brèves