Skip to content

Accueil > Artistes > L’automne sera Blue

L’automne sera Blue

jeudi 21 septembre 2017

Le Blue Note Festival revient avec un grand cru classé à déguster du 14 au 20 novembre. Le rendez-vous jazz de l’automne, réunira cette année tous les cépages d’un courant musical aux frontières toujours plus poreuses.

Rendez-vous incontournable de novembre, le Blue Note Festival investira cette année quatre salles mythiques de Paris : la salle Pleyel, le New Morning, l’Élysée Montmartre et Le Flow.

Van Morrison, Stacey Kent, Jazz Loves Disney, Tony Allen, Mark Guiliana, Éric Legnini ou encore Shabaka Hutchings font partie de cette riche programmation qui célèbre la diversité du jazz.

Les soirées du Flow seront l’occasion de découvrir la nouvelle génération du jazz international avec Alfa Mist, Chris Dave & the Drumhedz, Banda Magda, Moses Boyd, Rohey, Yazz Ahmed, Ruby Rushton, Blue Lab Beats et The Greg Foat Group.

Cette nouvelle édition révèlera également au public parisien les nouveaux jeunes artistes d’Anteprima, avec :

Alfa Mist

Dernier rejeton des noces du jazz et du hip-hop, Alfa Mist est incontestablement la surprise de 2017. Passé du micro au piano, le londonien sort «  Antiphon  » début 2017, en total indépendant, six mois plus tard l’album en écoute sur Youtube affiche plus de 2 millions de lectures au compteur. Coup de Trafalgar ou bienfaits de la technologie, ses concerts à Londres n’en sont pas moins sold-out, et l’on attend de pied ferme les concerts annoncés en Suisse, en Allemagne, et en France !

Concert au Flow le 18 novembre, tournée en 2018


Rohey

Qu’est-ce qui a une moyenne d’âge de vingt-trois ans, nous arrive tout droit de Norvège et s’écrit en cinq lettres ? Rohey. Récompensé aux Scandinavian Soul Awards puis signé par le pape de l’electro-jazz Bugge Wesseltoft sur son label Jazzland, le groupe emmené par la charismatique chanteuse Rohey Taalah publie un impeccable premier album, qui rappelle les grandes heures de l’acid-jazz britannique, conjuguées à la modernité d’une Laura Mvula.

Concert au Flow le 15 novembre, tournée en avril 2018


Ruby Rushton

Projet jazz de l’hyperactif Tenderlonious (saxophoniste, dj, producteur et patron du très en vue label 22A), Ruby Rushton conjugue avec brio héritage des anciens (Herbie Hancock, Headhunters, Yusef Lateef) et énergie du présent. Adoubés par Gilles Peterson qui les invite à la mythique salle Dingwalls à Londres, le groupe ne dément pas une réputation scénique qui les place dans la lignée des Yussef Kamaal et autres Shabaka Hutchings.

Concert au Flow le 17 novembre, tournée en 2018


Autres brèves