Skip to content

Accueil > Artistes > Mélodies en Noir et Blanc

Mélodies en Noir et Blanc

mardi 3 octobre 2017

Le batteur de jazz autodidacte, Aldo Romano sort son trente-neuvième album : Mélodies en Noir et Blanc.

Est-il encore nécessaire de présenter Aldo Romano ? Fils d’émigré italien, il s’installe en France à la fin des années 1950. Il est destiné à devenir carreleur lorsqu’il découvre la musique, il apprend la guitare puis la batterie et commence à travailler avec Don Cherry. Sa carrière lancée, Aldo continue les collaborations avec les plus grands artistes de la planète jazz : Keith Jarrett, Bill Evans, Michel Petrucciani, Dexter Gordon ou encore Paolo Fresu.

Sideman d’exception, le batteur sort son premier album en tant que leader en 1978 avec Il Piacere. Il est surtout connu pour le trio qu’il compose en 1995 avec Louis Sclavis et Henri Texier sur les deux projets basé sur l’Afrique, Carnets de Routes (1995) et Suite Africaine (1999).

Il dévoile aujourd’hui son nouvel album, Mélodies en Noir et Blanc (Le Triton). Enregistré avec son compagnon de route depuis des lustres, le contrebassiste Michel Benita, et avec le jeune pianiste italien Dino Rubino, cet album révèle un Aldo Romano aventurier du son et amoureux des mots. On le redécouvre chanteur avec sa voix délicate sur ses compositions. Il reprend Song for Elis (Regina), Dreams and waters ou encore Inner Smile.

« Des mélodies qui glissent sous la peau et agissent comme une caresse, un antidote à la bêtise. » (Michel Contat, Télérama)

Album sorti le 22 septembre
En tournée en 2017/2018


Autres brèves