Skip to content

Accueil > Artistes > Yazz Ahmed : le succès de La Saboteuse

Yazz Ahmed : le succès de La Saboteuse

mercredi 10 janvier 2018

De par son parcours singulier aux frontières de nombreux genres musicaux (collaborations avec Radiohead, le Jamaïcain Max Romeo ou encore l’incontournable saxophoniste Shabaka Hutchings) et sa volonté d’exploser les codes, l’artiste britannique d’origine bahreïnie Yazz Ahmed transforme le jazz et ce que nous en connaissons.

Alors que beaucoup privilégient la vitesse et l’omniprésence, il aura fallu six ans à la trompettiste pour peaufiner son second album : La Saboteuse (Naïm). Exploration en profondeur de ses origines, il est porté par des rythmiques envoûtantes et ondulantes, des mélodies du Moyen-Orient et les sonorités étranges de Yazz.

Le son de Yazz Ahmed est unique et a su trouver sa place dans les fameux bilans coups de coeur de 2017, récoltant lauriers et distinctions bien au delà du milieu du jazz.

  • Top 50 des albums de 2017 de SCM Music : « L’album jazz de l’année »
  • Album de l’année par Bird is the Worm : « La Saboteuse peut être une déclaration universelle du jazz moderne. »
  • Les 20 meilleurs albums de 2017 de Bandcamp : « Une étoile montante de la de la scène jazz londonienne »
  • Top des albums jazz de 2017 de Treblezine : « La Saboteuse est un des exemples les plus réussis de fusion dans l’ère moderne, […] c’est du génie »
  • Les 50 albums de 2017 de Vinyl Factory : « Une belle surprise de l’année 2017 »

Yazz Ahmed jouera dans le cadre du Winter Jazz festival, qui se tient annuellement dans le quartier de Greenwich Village, à New York. La trompettiste se produira aujourd’hui, le 10 janvier, au Poisson Rouge lors d’une soirée consacrée au jazz britannique et animée par Gilles Peterson.

L’album La Saboteuse a d’ailleurs été sélectionné pour Le Gilles Peterson Worldwide Award 2018, dans la catégorie « Album Jazz de l’année » !

Une autre belle année qui s’annonce pour la trompettiste Yazz Ahmed…


Autres brèves