Skip to content

GoGo Penguin

[English] [français]

A Humdrum Star

Remarqué pour ses mélodies hypnotiques, sa déferlante rythmique et ses lignes de basse viscérales, le trio de Manchester GoGo Penguin se compose du pianiste Chris Illingworth, du bassiste Nick Blacka et du batteur Rob Turner.
Les trois mancuniens viennent de sortir (le 9 février 2018) leur nouvel album chez Blue Note : A Humdrum Star. Leur musique a été décrite comme de l’electronica acoustique mais ils s’aventurent tout autant dans les champs du rock, du jazz, de la musique minimaliste, des sons issus de jeux video… tout ceci constitue le son unique du trio ! C’est, en somme, une musique pour le coeur, la tête et les pieds ! 

Leur album v2.0 a obtenu un Mercury Prize pour l’album de l’année 2014, aux côtés de Damon Albarn, Young Fathers, et Jungle. En 2015, ils signent sur le prestigieux label Blue Note et sortent Man Made Object en 2016. Ils ont récemment joué en tournée la musique du film qu’ils ont composée pour le film culte Koyaanisqatsi.

Man Made Object

Le nouvel album de GoGo Penguin a pour titre « Man Made Object  ». « Ce choix est en partie lié à ma fascination pour la robotique et pour les concepts de transhumanisme et d’amélioration humaine », explique le pianiste Chris Illingworth.

S’ils jouent bien sur de véritables instruments, les membres de GoGo Penguin s’inspirent indéniablement des différents courants de la musique électronique, leur amour pour les bips de jeux d’arcade, les motifs rythmiques les plus surprenants, les mélodies hypnotiques à la Aphex Twin et les lignes de basses puissantes transparaissant à tout moment dans leur musique. Cette dernière a parfois été décrite comme de l’« electronica acoustique », une expression qui traduit parfaitement leur manière de composer.

« Un bon nombre des chansons de l’album proviennent de morceaux que j’ai composés avec des logiciels de séquençage comme Logic ou Ableton », explique le batteur Rob Turner. « Après avoir enregistrés ces maquettes, je les faisais écouter aux autres et on trouvait ensemble un moyen de les jouer avec nos instruments ».

« Man Made Object » est le premier des trois albums prévus par le contrat qui lie GoGo Penguin et Blue Note. Avec cette signature, le groupe rejoint le club très fermé des artistes britanniques (comme Stan Tracey, Andy Sheppard, Orphy Robinson, Us3 et Van Morrison) ayant signé sur le plus grand label de jazz du monde.