Skip to content

Rohey

En concert au Flow le 15 novembre prochain dans le cadre du Blue Note Festival

Récompensé aux Scandinavian Soul Awards puis signé par le pape de l’electro-jazz Bugge Wesseltoft sur son label Jazzland, le groupe norvégien emmené par la charismatique chanteuse Rohey Taalah ne devrait pas tarder à conquérir l’Europe.

Rohey est l’illustration parfaite de ce vent de fraîcheur qui souffle actuellement sur le Jazz. Mais le quartet norvégien va au delà du simple effet de mode en proposant une musique à la fois exigeante et accessible qui brise les frontières du style. Si l’on sent véritablement l’héritage de la Soul music dans laquelle leur musique est profondément ancrée, cela ne les empêche pas d’avoir une démarche très moderne avec le regard fixé vers un futur qui pourrait s’avérer glorieux pour le jeune groupe. Grâce à cette énergie folle, déployée au service d’un groove puissant influencé par le meilleur funk, Rohey nous fait dresser le poil !

La chanteuse et leader du groupe, Rohey Taalah apporte toute la complexité émotionnelle d’une chanteuse de Jazz ou de Soul de la grande époque (auxquelles elle peut être aisément comparée), tandis qu’Ivan Blomqvist s’attèle à créer une atmosphère sonore à l’acoustique old-school basée sur des sons rétro-futuristes très urbains, comparable à de l’IDM britannique. De leur côté Kristian B. Jacobsen (bass) et Henrik Lødøen (batterie) créent une base rythmique hybride jazz-soul-funk de très haute qualité qui donne toute la couleur à la musique du quartet.

Rohey a tourné dans toute la Scandinavie, en prenant part aux principaux festivals de Jazz du Nord de l’Europe. Avec la sortie début 2017, de « A Million Things » (Jazzland Recordings) ils peuvent espérer traverser les frontières (géographiques cette fois) et conquérir le reste du monde. Une si bonne musique ne peut être gardée secrète très longtemps …

Ce nouvel album réussit à trouver un équilibre que beaucoup d’artistes Pop ont oublié : comment écrire et jouer une musique à la fois pleine et sincère, tout en développant une véritable expression artistique sans pour autant la rendre inutilement complexe pour l’auditeur ? Rohey réussit parfaitement le défi en offrant une musique généreuse et riche qui touche un public très large. Et c’est sans surprise que leur travail a été récompensé au Scandinavian Soul Awards en 2015 avec leur nomination dans la catégorie « Meilleur single ».

« La présence de Rohey était claire. Tous les yeux étaient subjugués par elle et toutes les oreilles écoutaient le groupe. D’une certaine manière, leur musique peut paraître old school. Un retour à l’époque des groupes puissant en live avec un chanteur fascinant. Les jeunes devraient particulièrement prendre note de ça.
La musique est vivante en dehors d’Internet et Rohey le prouve !
 » -
Andy Collins, Scandinavian Soul