Skip to content

> Samuel Jean

« Samuel Jean mène l’ensemble d’une baguette de fée légère et pleine de finesse. Un véritable régal. » - Qobuz

« Samuel Jean conduit le plateau et la fosse avec la maîtrise d’un chef qui connaît l’œuvre parfaitement, et sait mettre en valeur les citations pastiches qui font une partie du sel de la partition, que leur vocation soit narquoise ou référentielle. » - Maurice Salles, Forum Opéra

Premier Chef Invité de l’Orchestre Régional Avignon-Provence depuis 2012, Samuel Jean contribue très largement au rayonnement et à la reconnaissance, par le public et la critique, de cette formation.
Dans ce cadre, il a, entre autres, dirigé les enregistrements de Peter Pan d’Olivier Penard, paru en novembre 2012, du Docteur Miracle de Bizet (Timpani) paru en mai 2013 (Choc Classica), de L’Amour Masqué de Messager paru en janvier 2014 chez Actes Sud, du disque « Belle Epoque » avec le harpiste Emmanuel Ceysson (Naïve, 2015) et, plus récemment, la création mondiale Homériade du compositeur Martin Romberg avec le comédien Robin Renucci, paru fin 2016 et la SADMP de Louis Beydts et Sacha Guitry, paru en 2017 chez Klarthe.

Outre son activité discographique avec l’Orchestre d’Avignon, Samuel Jean enregistre deux disques de Mélodies de Massenet et Pierné (Timpani), avec la soprano Sabine Revault d’Allones et le baryton Thomas Dolié, pour lesquels il obtient respectivement l’Orphée d’Or du meilleur accompagnateur et de la meilleure initiative discographique.
Il enregistre aussi avec l’Orchestre National de Lille, le premier album de la soprano Julie Fuchs, « Yes », pour Deutsche Grammophon, couronné par la critique. (Diapason d’or de l’année, Choc Classica, nommé dans la catégorie Meilleur Enregistrement de l’année aux Victoires de la Musique Classique 2016).
Samuel Jean se consacre à la direction d’orchestre en 2006. Depuis, il s’affirme tant dans le domaine lyrique que symphonique et est l’invité de maisons d’opéra telles que le Théâtre Royal de la Monnaie (Cendrillon, Rigoletto, Béatrice et Bénédict (en 2016), Aïda (en 2017)), le Théâtre du Châtelet (On the town), l’Opéra Comique (La Périchole, La Veuve Joyeuse), l’Opéra National de Bordeaux et l’Opéra de Marseille (Orphée aux Enfers),… ainsi que des orchestres Philharmonique de Radio-France, National de Montpellier, National d’Ile-de- France, National de Lille, National des Pays de la Loire, de l’Opéra de Rouen, de Cannes PACA, La verdi di Milano, Lamoureux, Pasdeloup pour n’en citer que quelques-uns.

Parmi ses projets à venir on peut noter, entre autres, des concerts avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, de Picardie, de Cannes, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, et des productions du Dialogue des Carmélites à l’Opéra d’Avignon et de l’Elixir d’Amour à l’Opéra de Tours.